Les 3 cenotes de Cuzama

Cenote Chelentun

Nous avions hâte de découvrir les cenotes, ces formations géologiques en forme de puits ou de grotte qu’on peut trouver un peu partout à travers la péninsule du Yucatan. Et on n’aurait pas pu rêver mieux pour commencer leur exploration qu’avec les cenotes de Cuzama, à environ 1h en voiture de Mérida.

Nous y sommes allés avec notre voiture de location, cela se fait très bien en partant de Mérida : nous avons suivi la 180, puis la 184, avant de nous engager dans des routes un peu plus petites mais parfaitement praticables. On passe par des petits villages où on peut également faire une halte si on le souhaite : Acanceh, Eknakan et finalement Cuzama (à côté des cenotes). 

La seule chose à savoir est que les habitants de ces villages ont très envie de profiter, eux aussi, des touristes qui viennent dans leur coin : vous allez voir des personnes qui vous proposent des informations concernant les cenotes de la région à chaque dos d’âne (et il y en a beaucoup !), des enfants qui vous suivent en vélo et qui proposent de vous y accompagner etc. – tout ça moyennant quelques pesos, bien sûr.  Vous pouvez évidemment les éviter, mais si vous y allez avec votre propre voiture, mieux vaut s’y attendre et être préparé.

Il faut donc aller jusqu’au village de Cuzama où il est relativement facile de s’orienter  (tourner à droite à la place centrale, les cenotes se trouvent ensuite sur le côté droit de la route). Une fois arrivés sur place, on nous a expliqué le fonctionnement : Il y a trois cenotes à visiter qui se situent tous sur les terrains d’une ancienne hacienda. A chaque cenote, il y a un arrêt d’environ 30 à 45 minutes qui permet aux visiteurs de descendre et de nager. Pour transporter les touristes d’un cenote à l’autre, on utilise un chariot sur des rails, tiré par un cheval. On nous indique une durée d’environ 2h (finalement, on met un peu plus que 3h au total) et le tarif (200 pesos par personne pour nous, 400 par chariot).

On monte sur notre chariot, en route pour le premier cenote, Chelentun. Il est le plus facile d’accès et très agréable, on vous laisse apprécier sa beauté :

Après une première baignade très agréable, on retourne vers notre chariot, chauffeur et cheval qui nous amènent au deuxième cenote, Bolon-Chohol. Ici, l’accès se fait via un escalier en métal très raid, mais cela vaut le coup pour se baigner dans ses eaux cristallines :

La troisième et dernière étape est un cenote qui se situe dans une grotte avec des stalactites et stalagmites. Moins agréable pour la baignade, ce cenote reste néanmoins très impressionnant par la beauté du site :

Nous avons beaucoup apprécié cette balade que nous conseillons fortement. Il est cependant important de vous donner quelques informations essentielles pour que vous puissiez en profiter un maximum :

  • Le trajet en chariot est très pittoresque mais pas très confortable. Il y a forcément des secousses importantes, et surtout une quantité impressionnante de taons qui peuvent gâcher quelque peu la ballade. La meilleure stratégie est de prendre des grandes serviettes et de s’y envelopper pour exposer le moins de peau possible.
  • Pour protéger les eaux des cenotes, il est interdit de mettre de la crème solaire et du produit anti-moustique. Il faut donc se protéger différemment du soleil et des insectes (cf. ci-dessus).
  • Il y a seulement une voie pour les rails. Il arrive donc régulièrement de croiser un chariot en sens inverse. Dans ce cas, un des chariot doit libérer la voie, les passagers doivent donc descendre et attendre que le chauffeur l’ait enlevé et remis sur les rails.
  • L’accès aux cenotes n’est pas facile et les gens qui ne sont pas très mobiles ou qui ont le vertige peuvent rencontrer des difficultés. Mais si vous pouvez y aller, faites-le, ça se mérite mais ça vaut vraiment la peine !
  • Il n’y a pas de casiers, vous devez donc prendre vos affaires avec vous et les déposer autour du cenote pendant votre baignade. Nous n’avons rencontré aucun problème mais il est évidemment déconseillé de prendre des affaires de valeur avec vous.
  • Pour les personnes qui se poseraient la question (comme nous) : les chevaux sont très bien traités, notre chauffeur s’est arrêté à deux reprises pour lui enlever les taons et on a vraiment l’impression que homme et animal travaillent en équipe.

Alors, quel cenote vous donne le plus envie de plonger ? 🙂

(Bretzel)


Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *