fbpx

El Chiflon et les Lagos de Montebello

Montebello

Une autre excursion au départ de San Cristobal de las Casas nous a amené à l’extrémité sud du pays, quasiment à la frontière avec le Guatemala. Il n’y a pas mal de route à faire pour y arriver, mais cela vaut la peine pour découvrir les cascades impressionnantes « El Chiflon » et les beaux paysages du Parc National « Lagos de Montebello ».

Pour cette excursion d’une journée, nous avons choisi l’agence « Tu Aventura Maya » basée à San Cristobal. Tout s’est bien déroulé, on était un groupe d’une petite vingtaine de touristes (européens et mexicains). Le service de l’agence (à 450 pesos par personne) s’est limité à fournir un minibus et un chauffeur qui nous amenait aux différents endroits, mais il n’y avait pas de guide pour donner des explications. Pour cette excursion, cela nous convenait très bien. Vous pouvez comparer les offres de plusieurs agences car cette excursion est un des « classiques » au départ de San Cristobal, et vous n’aurez pas de mal à trouver différents prestataires qui la proposent.

Les cascades de « El Chiflon »

Le chauffeur est venu nous chercher à 8h15, et la journée commence avec presque 3h de route avant d’arriver à notre première destination. A l’entrée du centre d’écotourisme où nous sommes déposés nous attendent déjà des guides qui proposent un tour contre un pourboire (« propina »). On peut très bien visiter les chutes sans guide, les chemins sont bien balisés et il n’y a aucun risque de se perdre. Nous avons néanmoins plus ou moins suivi le groupe, le chemin est de toute manière le même pour tout le monde.

On longe d’abord une rivière à l’eau extrêmement claire, et au fur et à mesure, le chemin commence à monter. On découvre plusieurs chutes plus petites avant d’arriver au point d’orgue : une cascade vraiment impressionnante de 120 mètres de haut. La balade est très agréable, toujours au fil de l’eau avec des points de vue magnifiques. A la fin de la promenade, nous avons eu du temps pour nous baigner dans les eaux turquoises de la rivière – très froides, mais quel bonheur !

On serait bien resté un peu plus, mais (contrainte de l’excursion organisée), le temps pressait. Si vous visitez cet endroit sans tour opérateur, vous pourriez même y passer la journée. Il y a des endroits pour faire un pique-nique, des points de restauration, des hamacs, et pour les amateurs de sensations fortes, une tyrolienne avec laquelle on peut admirer le paysage à vue d’oiseau.

Parc national des Lagos de Montebello

Vers 13h, on part pour la deuxième étape, un parc national à la frontière avec le Guatemala. A l’entrée du parc, nous nous arrêtons près de quelques stands qui proposent de la nourriture (surtout des grillades). La plupart de notre groupe mange sur place, nous nous contentons de quelques fruits secs proposés par un vendeur ambulant et de la vue du parking sur un premier lac.

Lagos de Montebello

Ensuite, on est amené au bord d’un autre lac plus grand, avec une île au milieu. Notre chauffeur nous propose un tour avec un radeau très basique pour découvrir un cenote caché et ensuite rejoindre l’île au milieu. Cette partie n’est pas incluse dans les frais de l’excursion et coûte 150 pesos par personne en supplément. Nous décidons néanmoins de le faire, premièrement parce qu’il n’y a pas beaucoup d’alternatives à part profiter du paysage en attendant le reste du groupe, deuxièmement parce que ça a l’air marrant.

Les radeaux de Montebello

Nous sommes 6 passagers sur notre radeau (Bretzel, Croissant et 4 Mexicains), plus le barreur. Ici, pas question de rester à ne rien faire, tout le monde doit ramer ! Nous ne nous sentons pas toujours en sécurité sur ces planches de bois bancales qui flottent, mais heureusement, tout se passe bien et on ne coule pas. Notre petit groupe est très drôle et nous passons un bon moment. Sur l’île centrale, nous pouvons admirer des orchidées, de très beaux points de vue et il est également possible de nager (nous passons notre tour car il ne fait pas très chaud à ce moment-là).

Avant de rebrousser chemin direction San Cristobal de las Casas, nous nous arrêtons une dernière fois pour découvrir un nouveau point de vue sur d’autres lacs du parc national. Au total, cet endroit se compose d’une soixantaine de lacs, nous n’en avons vu que 5 pendant notre excursion. Si vous en avez l’occasion, ça peut être intéressant de le visiter à votre propre rythme et de vous balader, ce que nous n’avons pas eu l’occasion de faire. Vers 17h nous nous sommes mis en route pour rentrer et nous sommes arrivés vers 20h30/45, légèrement ralentis par un grand orage qui avait éclaté.

(Bretzel)
El Chiflon et les Lagos de Montebello
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *