Celestun, la réserve de la biosphère

Réserve d'eau douce à Celestun

Une autre balade sympathique que l’on peut faire au départ de Mérida est la visite de la Reserva de la biosfera de Celestun. Celestun est un petit village sur la côte, à environ 100 kilomètres à l’ouest de Mérida. Nous y sommes allés avec notre voiture de location.

La réserve de Celestun

L’endroit est connu pour ses belles plages et surtout pour la réserve de la zone naturelle protégée qui abrite une multitude d’espèces d’oiseaux. Il est possible de les observer en faisant une balade en bateau au départ de Celestun.

Quand vous traversez le pont avant l’entrée du village, l’embarcadère se trouve tout de suite après sur le côté gauche de la rue. Autant vous le dire tout de suite : Le tour en bateau est sympa, mais rapide (environ 1h) et cher pour ce que c’est. Le prix d’un bateau est de 1500 pesos. Heureusement qu’au moment de notre arrivée, deux autres couples s’apprêtaient à payer à la caisse, on leur a donc demandé si on pouvait se joindre à eux, et nous sommes finalement partis à six, ce qui a réduit le prix à 250 pesos par personne. Essayez donc de trouver d’autres touristes avec qui partager le bateau, ça vaut le coup d’attendre un peu pour avoir un prix beaucoup plus intéressant.

Une fois embarqués, c’était parti pour la découverte des flamands roses, des pélicans, canards, hérons et compagnie. Le mois de juillet n’est pas la meilleure période pour observer les flamands roses, mais nous avons quand même eu la chance d’en voir beaucoup. C’est très impressionnant, surtout quand ils s’envolent !

Après un tour sur le Ria Celestun, nous sommes entrés dans une mangrove, et là c’était juste magique : entendre les cris des grillons, voir les racines des arbres s’éteindre vers l’eau, être entouré que de la nature … un moment unique !

Avant de retourner à l’embarcadère, nous avons aussi eu l’occasion de découvrir une magnifique lagune à l’eau translucide. Bref, la beauté de cet endroit nous a beaucoup séduits !

La plage de Celestun

Une fois de retour à l’embarcadère, nous avons décidé de profiter des belles plages de Celestun. Comme nous ne savions pas trop où aller exactement, nous avons tourné un peu en voiture avant d’atterrir sur le parking d’un petit restaurant sur la plage. C’était la première fois qu’on était sur une plage mexicaine, et c’était le coup de foudre : sable blanc, l’eau claire, et surtout … pas un chat ! Nous étions presque seuls sur cette plage une bonne partie de la matinée avant qu’elle ne s’anime un tout petit peu.

Pour couronner le tout, et avant de reprendre la route pour Mérida, nous avons en effet décidé de manger dans le petit restaurant devant lequel nous avions garé la voiture. Installés sur des chaises en plastique à l’ombre, les pieds dans le sable, avec une vue magnifique sur la mer juste à côté, nous avons dégusté de la guacamole, du ceviche et du poisson frit (tout simple, mais trop bon !), et nous avions vraiment l’impression d’avoir trouvé un petit coin de paradis sur terre.

Et pour vous, quel est votre petit coin paradisiaque préféré ?

(Bretzel)


Celestun, la réserve de la biosphère
5 (100%) 3 vote[s]



Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *