Bacalar, paradis au bord de lagune

Ponton Playita Bacalar

Après notre excursion à Calakmul, nous avons rejoint le soir même notre prochaine destination, Bacalar. Il est possible de faire le trajet en collectivo : c’est un taxi ou minivan partagé par plusieurs personnes qui s’arrête à différents endroits. Par contre, au moment où on voulait partir, il n’y en avait plus.

Nous vous recommandons d’organiser le départ d’Xpujil au préalable, puisque l’endroit est moins bien desservi. Heureusement notre chauffeur Manuel nous a proposé de nous amener. On a donc fait la route avec un chauffeur privé (1h30 de trajet). Pour information, cela nous a coûté 900 pesos (environ 40 €).

Au début, on n’avait pas prévu d’aller à Bacalar mais plutôt à Chetumal. Même sans connaître Chetumal, nous sommes convaincus d’avoir fait le bon choix, car les deux jours passés à Bacalar étaient parmi les meilleurs de notre voyage.

C’est un endroit magnifique qui reste pour l’instant encore relativement préservé du tourisme de masse de la Rivière Maya (même s’il commence à se faire ressentir). Il n’y a que très peu de grands hôtels, on a vraiment l’impression d’être dans un grand village authentique.

Que faire à Bacalar ?

Surtout se reposer et profiter de l’ambiance agréable de l’endroit ! Il n’y a pas énormément de choses à visiter, mais voici quelques idées :

  • Le Fort de San Felipe qui est un des sites incontournables de Bacalar. Vous aurez une vue splendide sur toute la lagune, et il héberge également un petit musée intéressant où vous apprendrez plus sur l’histoire de Bacalar, les pirates et les corsaires.
  • Faire un tour sur la lagune. Plusieurs options s’offrent à vous : vous pouvez faire une balade en bateau sous forme de tour organisé (ce que nous avons fait), ou louer un kayak et partir à l’aventure vous-mêmes. 
  • Il y a des petits sites Maya aux alentours, pour les personnes qui n’auraient toujours pas vu assez de ruines 😉 Nous pouvons vous donner les noms mais pas en parler, car nous n’en avons fait aucun : Oxtankah, Kohunlich, Dzibanché, Chaccoben.
  • La ville de Chetumal (avec un zoo et un musée de la culture Maya) se trouve à seulement 40 minutes de route. Si on avait eu un jour de plus, on aurait probablement fait un tour là-bas.
  • Passer une journée à los Rapidos (nous vous en parlerons dans le prochain article)

Comme mentionné avant, nous avons opté pour un tour organisé en bateau pour visiter la lagune. Le gérant de notre hôtel nous a proposé cette excursion pour laquelle on pouvait acheter les billets directement auprès de lui. Le prix nous paraissait correct : 500 pesos à deux pour une excursion de 2 heures.

Visiter la lagune

Par contre, le point de départ est assez loin du centre (et de notre hôtel), nous étions donc obligés de prendre un taxi pour y aller. Les bateaux partent de l’hôtel Laguna Bacalar, où nous avons profité de l’attente avant le départ pour passer du temps sur la terrasse. La vue sur la lagune est à couper le souffle !

Les locaux appellent cet endroit « la laguna de los siete colores », la lagune des sept couleurs. Lors du tour en bateau, nous avons effectivement pu admirer les différentes nuances de bleu et vert. Il y avaient aussi deux haltes pour se baigner dans ces eaux magnifiques, donc on a passé un très bon moment.

Où loger et manger à Bacalar ?

Pendant nos trois nuits passées à Bacalar, nous avons logé à l’hôtel Tuparenda, un petit hôtel familial un peu à l’extérieur du centre. Il est situé à l’extrémité nord de la petite ville, mais à 10 à 15 minutes à pied du centre où vous trouverez tous les restaurants, bars, magasins etc. Si cela vous paraît trop loin, les premiers restaurants se trouvent à 5 bonnes minutes de marche de l’hôtel.

L’hôtel est nouveau, propre et dispose d’une belle terrasse surplombant la lagune ainsi qu’une cour ombragée agréable. Vous pourrez même profiter d’une petite piscine sur le toit. Le petit déjeuner est très bon, avec des œufs/omelettes préparés sur commande et des fruits frais.

Nous avons été très bien accueillis par le propriétaire Francisco qui nous a donné beaucoup de bons conseils pour notre séjour à Bacalar. Au tarif d’environ 62 € par nuit (petit déjeuner inclus), nous pouvons définitivement recommander l’hôtel Tuparenda si vous passez par Bacalar.

Voici les restaurants que nous avons pu tester pendant notre séjour :

  • El Barril Grill : Nous avons diné dans ce restaurant le premier soir, sur recommandation du propriétaire de notre hôtel. Vous y mangerez de la très bonne viande, à un prix correct. Le restaurant est tenu par un Français expatrié. Goûtez aussi les bières, le choix est très grand.
  • La Playita : Il s’agit d’un bar/restaurant qui donne directement sur la lagune. On peut y passer à tout moment de la journée – pour le petit déjeuner, le déjeuner, le dîner…. Dans un cadre aussi magique, on aurait pu s’attendre à de la nourriture médiocre, mais c’était au contraire très bon (cuisine du type « latin fusion »). Par contre, les prix ne sont forcément pas les moins chers de Bacalar. Cela en vaut quand même la peine.
  • El Bote de Leche : L’endroit est tout petit et ne paie pas de mine, mais on y mange très bien et à des prix très raisonnables. Définitivement une bonne adresse à Bacalar !
  • Mango y Chile : Un restaurant végétarien avec vue sur la lagune. On commande au bar et on vous apporte vos plats et boissons. Nous y sommes passés pour un déjeuner tardif, c’était parfait. L’ambiance est très détendue et ils font un effort pour réduire leur impact sur l’environnement avec des emballages biodégradables et sans plastique – appréciable !
  • Finisterre : Nous y avons pris un dernier verre à deux reprises le soir avant de rentrer à notre hôtel car ce restaurant/bar était sur notre chemin de retour. Le cadre est sympa, les boissons et le service également. Nous ne pouvons pas parler de la nourriture (il s’agit d’un restaurant italien) car nous n’y avons rien mangé.
Du bon poulpe grillé à La Playita

(Bretzel)


Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *