A la découverte des Saintes

baie des saintes

Nombreux sont les touristes qui profitent d’un voyage en Guadeloupe pour également visiter une des îles plus petites qui se trouvent à proximité, comme Marie-Galante ou la Désirade. Bretzel et Croissant ne font pas l’exception. 🙂 Cet article parle de notre excursion d’une journée aux Saintes.

Qu’est-ce que c’est, les Saintes ? Ce sont deux petites îles (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) qu’on peut visiter, ainsi qu’un ensemble de 7 îlets inhabités.

Il y a beaucoup de tour opérateurs qui proposent l’excursion à la journée en partant de Pointe-à-Pitre ou Trois-Rivières.

Quelle île des Saintes choisir ?

Nous n’avons visité que Terre-de-Haut, ce qui ne nous permet pas de faire une comparaison entre les deux. Selon les guides que nous avons consultés, Terre-de-Haut est beaucoup plus développée en ce qui concerne l’infrastructure touristique. Vous y trouverez un grand choix d’hébergements, de restaurants, de location de véhicules, etc. C’est aussi la raison pour laquelle il y a plus de monde. Terre-de-Bas par contre est (en tout cas pour le moment) moins prisée et conviendrait donc mieux aux amateurs de calme et d’authenticité.

Nous pouvons dans tous les cas confirmer que Terre-de-Haut est assez touristique, et même un peu trop à notre goût. Si vous aimez l’aventure, pourquoi pas plutôt essayer Terre-de-Bas ?

Une journée à Terre-de-Haut – la logistique

Le départ de Trois-Rivières

Pour aller à Terre-de-Haut, nous avons pris un ferry en partant du port de Trois-Rivières. Il y a plusieurs départs le matin, nous vous conseillons de vous renseigner avant le jour J sur les horaires proposés. Autre conseil : Prévoyez suffisamment de temps pour vous rendre au port en toute tranquillité. Et ne faites pas comme nous : Nous n’étions vraiment pas en avance ce jour et en stress tout au long du trajet en voiture, par peur de louper le dernier ferry de 9h45.

Le parking à Trois-Rivières

Une fois arrivés à Trois-Rivières, nous nous sommes garés sur un parking un peu au-dessus du port (ce n’est pas le seul). Il y avait une petite cabane et un Monsieur de la compagnie de ferrys qui vendaient des billets. Le prix de la traversée aller-retour pour deux (avec parking) était de 43 €. Nous avons pu acheter nos billets (parmi les 5 dernières personnes ;-)) et sommes allés au port pour embarquer.

La traversée vers les Saintes

La traversée dure une petite demie-heure et nous n’avons pas eu de chance, la mer était très agitée ce jour. Pas de problème pour Croissant, mais Bretzel a souffert … comme beaucoup d’autres passagers autour de nous. Un petit médicament contre les nausées peut donc être une excellente idée. Nous sommes arrivés à Terre-de-Haut aux Saintes vers 10h15 (c’est la première station, ensuite le ferry continue vers Terre-de-Bas), et on nous a tout de suite informés de l’heure du retour : rendez-vous au port à 17h. Cela laisse pas mal de temps pour découvrir cette jolie île.

Visiter Terre-de-Haut

Mais avant de partir à la découverte, nous devions résoudre un dernier problème logistique : comment se déplacer sur l’île des Saintes ? Vous avez plusieurs options :

  • louer un scooter ou une voiture électrique pour la journée : le moyen de transport le plus confortable, mais aussi le plus cher
  • louer un vélo : une bonne option pour les sportifs. Mais si on veut voir beaucoup, cela peut vite devenir très fatigant, surtout s’il fait chaud (et il y a des chances que cela soit le cas)
  • marcher : le moyen le plus économique, mais le radius de découverte reste limité.
  • prendre un circuit organisé ou un taxi

Après de longues discussions, nous avons finalement opté pour une voiture électrique à 60 € la journée. Ce choix était aussi motivé par le fait qu’il n’y avaient plus de scooters quand on s’était enfin décidé. Il y a plusieurs agences de location qui se trouvent toutes autour du port. Pour ne pas perdre du temps et commencer votre visite l’esprit tranquille, nous vous recommandons de réserver un véhicule avant le jour J, comme les scooters Rodolphe. Ça aurait été tellement plus facile si on l’avait fait aussi …

Balade et baignade à Terre-de-Haut

Le Fort Napoléon

Si vous souhaitez visiter le fort Napoléon, il faudra commencer par ça. Il n’est ouvert que le matin. Une fois notre petite voiture électrique récupérée, nous sommes donc montés au fort (entrée : 5 € par personne). Après une petite ballade dans les jardins pour admirer la belle vue, nous avons participé à la visite guidée proposée, qui était très bien faite et amusante.

  • A l'intérieur du Fort Napoléon

La plage de Pompierre

Ensuite nous voulions enfin découvrir les belles plages qu’on nous avait tant vantées. Direction donc la plage de Pompierre, et ensuite l’Anse du Figuier, toutes les deux recommandées par notre guide. Mais quelle déception de découvrir à l’arrivée que les deux plages étaient infestées de sargasse, celle algue brune qu’on avait déjà rencontrée à Tulum au Mexique !

Plage de pompierre sargasses
On voit les algues marron au fond !

Il n’empêche, malgré la présence des algues, cette plate de Pompierre est très jolie :

De retour au port où se trouve aussi l’Office de Tourisme, nous avons découvert en fin de journée qu’il y avait une liste affichée à la porte qui détaillait toutes les plages avec présence de sargasse. Nous vous recommandons donc de la consulter ou même prendre en photo dès votre arrivée. Cela nous aurait évité deux détours inutiles et une perte de temps considérable. Pour la petite histoire : Nous avions choisi deux des cinq endroits concernés par la sargasse, alors qu’il y a une vingtaine de plages où il y en avait pas …

L’anse du Pain de Sucre

Mais rassurez-vous, nous avons fini par trouver une très belle plage sans algues où nous avons pu passer une grande partie de l’après-midi. Il s’agit de l’Anse du Pain-de-Sucre. Elle n’est pas très grande, mais vraiment pittoresque. Nous avons beaucoup apprécié l’eau claire, idéal pour le snorkeling, le sable blanc et les beaux cocotiers… l’endroit parfait pour une belle après-midi de farniente ! Il faut juste savoir que le chemin pour y accéder est un peu escarpé. En plus, il n’est pas facile de se garer le long de la route s’il y a du monde.

Ça vaut le coup ou pas les Saintes ?

En conclusion, il est très sympa de passer une journée aux Saintes. Par contre, nous vous recommandons de bien préparer votre visite pour les Saintes. Cela évitera de perdre du temps sur place et d’être stressé inutilement.

Le choix entre Terre-de-Haut et Terre-de-Bas est personnel, et nous pensons que les deux peuvent être bien. Pour en profiter pleinement, l’idéal serait de passer une nuit sur place :).

Il est vrai qu’à Terre-de-Haut, les hordes de touristes qui arrivent par le ferry pour une journée gâchent un peu le charme. Nous sommes parfaitement conscients que nous en faisions partie aussi. Mais nous pensons aussi que le lieu s’apprécierait d’une toute autre façon le soir après le départ du dernier bateau, ou le matin avant l’arrivée du premier.

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas !

(Bretzel)

A la découverte des Saintes
5 (100%) 1 vote[s]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *